HEIDENHAIN au salon Moulding Expo
Hall 4, Stand 4D11

TNC 640 de HEIDENHAIN :
Un asservissement remarquable pour un état de surface optimal

Les fabricants d’outils, de modèles et de moules se réunissent cette année pour la première fois au salon Moulding Expo qui doit se tenir au parc des expositions de Stuttgart. Une fois de plus au cœur des discussions du secteur : la recherche de solutions pour des usinages qui sont les plus précis et les plus efficaces possibles et d’une grande fiabilité de processus, dès la première unité produite. A cette occasion, HEIDENHAIN fera une démonstration en live de la commande TNC 640 et des nombreuses fonctions qu’elle propose pour un gain d’efficacité et de précision.

La TNC 640 est la commande haut de gamme pour l’usinage sur cinq axes simultanés. Sa maîtrise des mouvements est telle qu’elle permet de réduire les temps d’usinage et d’obtenir des pièces de très grande précision aux états de surface parfaits, notamment grâce aux solutions Dynamic Precision et Dynamic Efficiency. Celles-ci incluent par exemple une fonction d’atténuation active des vibrations (AVD) pour un fraisage rapide sans vibrations et une fonction de suppression active des vibrations (ACC). La TNC 640 recèle en outre de plusieurs autres fonctions dignes d’intérêt pour les fabricants d’outils, de modèles et de moules. Ainsi, le cycle 32 TOLERANCE favorise les déplacements hautement dynamiques de la machine pendant les usinages de surfaces de formes libres qui demandent beaucoup de temps et de précision. Parallèlement, la fonction ADP (Advanced Dynamic Prediction) améliore l’état de surface des pièces fraisées, malgré la pauvre qualité des données contenues dans le programme CN.

La TNC 640 se programme très facilement, soit en dialogue Texte clair directement sur la commande, soit en important des données/ un fichier DXF depuis un système de FAO. Le graphique de simulation 3D fidèle aux détails de la TNC 640 simule les programmes d’usinage de manière très réaliste, indépendamment du fait qu’ils aient été créés sur la machine ou sur un système externe. L’aperçu explicite qui en résulte permet alors de repérer à temps les éventuelles données manquantes, les processus d’usinage problématiques et les mauvais états de surface. L’opérateur est ainsi en mesure d’identifier les erreurs de programmation et les points d’optimisation possibles avant même de lancer le véritable usinage.