La mission d’exploration Rosetta

La sonde spatiale Rosetta a été lancée il y a maintenant dix ans, en mars 2004, pour explorer la comète 67P/Churyamov-Gerasimenko. Après avoir parcouru 6,4 milliards de kilomètres, la sonde s’est placée depuis août 2014 en orbite autour de la comète. En novembre 2014, elle a libéré un atterrisseur, Philae, qui s’est posé sur la surface de celle-ci.

Les chercheurs espèrent notamment que les données recueillies permettront d’en savoir plus sur la composition de cette comète. Ils sont en effet convaincus qu’une partie de l’eau terrestre provient des comètes et des astéroïdes qui ont frappé notre planète. Ils supposent également qu’un grand nombre de molécules organiques telles les acides aminés, qui sont à l’origine de la vie sur Terre, sont arrivés de cette manière.

La technologie de mesure HEIDENHAIN assure une communication sans interférences
Pendant toute la durée de l’exploration, c’est une antenne de précision basée sur Terre qui assure l’ensemble de la communication et le pilotage de la sonde spatiale Rosetta et de son atterrisseur Philae. Cette antenne se trouve dans l’ouest de l’Australie et mesure environ 40 mètres de haut. Pour pouvoir émettre des signaux vers les modules qui se trouvent à plus de 500 millions de kilomètres, et pour recevoir des signaux de ces modules, il faut que cette antenne de 540 tonnes soit orientée avec une infime précision.

La position de l’antenne ne doit pas dévier de plus de 0,006 degrés (soit 21 secondes d‘arc) de la valeur nominale. Il faut donc que le système de positionnement soit capable de garantir un tel degré de précision, même lorsque les conditions sont mauvaises, par exemple lorsque des rafales de vent de 45 à 60 km/h viennent s’abattre sur l’antenne. Cette tâche de positionnement est alors assurée par un système d’asservissement dans lequel des systèmes de mesure angulaire de HEIDENHAIN sont intégrés pour acquérir les positions avec une très haute précision. Depuis le début de la mission, ces systèmes de mesure fonctionnent parfaitement, jouant ainsi un rôle essentiel dans le bon déroulement de toutes les manœuvres qui ont été effectuées jusqu’à présent.